Pello Ezpeleta : « Une sensation d’inachevé »

Notre pilier droit Pello Ezpeleta revient sur le match nul concédé samedi après-midi contre Aurillac.

Quel est ton ressenti après ce match nul ?

Il y a une sensation d’inachevé. On perd la victoire à la fin. Le match a été très, très bizarre. On a pris de l’avance et Aurillac est revenu à la fin. C’est dommage. Je pense qu’on méritait mieux même si on avait, en face, une très belle équipe qui envoie beaucoup de jeu et qui va en faire chier plus d’un. Ce n’est pas une défaite non plus. Nous sommes toujours invaincus à la maison et il faudra aller récupérer ces deux points à l’extérieur. 

Vous avez su envoyer du jeu en première période…

Oui, la première mi-temps a été très satisfaisante. Après, je pense qu’on y a laissé beaucoup de jus en défense. Notamment vers la 25e minute où Aurillac a commencé à prendre l’ascendant et, au rugby, quand on défend, c’est de suite plus fatiguant que quand on a le ballon. Sur la fin du match, cette fatigue accumulée s’est ressentie. Ça a été difficile de leur prendre le ballon en deuxième mi-temps. On a fait beaucoup de fautes et ça les a mis dans les bonnes conditions pour pouvoir jouer. 

Quelles vont être les ambitions à La Rochelle, samedi ?

L’ambition du bloc est clairement de faire 3 sur 4. On ne va pas s’en cacher. Le nul contre Aurillac ne compte pas comme une victoire donc il ne reste plus que trois matchs dans le bloc. Et trois victoires à aller chercher.

Un commentaire Ajoutez le votre

  1. CHRISTIAN JACQUOT dit :

    manque de profondeur de banc en 2eme ligne et gros soucis en mélée fermée ( remplaçants pas au niveau . bien en 3eme ligne et derriere. sur les 2 piliers droits qui arrivent ( white et misha ) y en a peutetre un qui peut aider les espoirs. Aupa Baiona.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.