Jean-Baptiste Lartigot : « On tire vraiment profit de l’état d’esprit inculqué en haut »

Découvrez une interview du nouveau responsable sportif du centre de formation, Jean-Baptiste Lartigot.

Peux-tu te présenter ?

Je suis le responsable sportif du centre de formation de l’Aviron Bayonnais et responsable sportif des équipes jeunes : de l’école de rugby jusqu’aux espoirs. J’ai été joueur jusqu’en Fédérale 1. J’ai d’ailleurs joué pendant une saison à l’Aviron. J’ai travaillé à la Fédération Française de Rugby en tant que conseiller technique dans les Landes puis en Périgord Agenais. Pour des raisons familiales, je suis revenu au Pays Basque. J’ai alors entraîné, pendant cinq ans, les filles de l’ASB. Ensuite, j’ai intégré les Crabos de l’Aviron et, depuis cette saison, l’équipe Espoirs.

Qu’est ce qui t’a motivé dans ce changement ?

Ça s’est fait naturellement. J’ai coaché le groupe de Crabos depuis deux ans. Je l’ai donc suivi en espoirs. Comme je prenais la responsabilité du centre de formation, ça me permettait d’être au quotidien avec les joueurs, de les accompagner et essayer de travailler au mieux avec eux tout en faisant le lien avec le groupe professionnel.

Comment as-tu jugé l’intersaison ?

Intéressant ! La reprise a été bonne, il y a du monde. Le recrutement est plutôt intéressant et l’avantage, c’est qu’on travaille avec le staff des pros. On a des échanges sur les jeunes, on est averti suffisamment à l’avance pour les récupérer et ils reviennent dans un état d’esprit de travail. On tire vraiment profit de l’état d’esprit inculqué en haut sur la catégorie espoirs.  

Et le groupe ?

Il y a des joueurs de qualité qui bossent en haut, qui ont une ou deux saisons avec les espoirs. D’autres ont été internationaux. Dans les Crabos qui montent, il y en a trois qui sont revenus de la tournée avec l’équipe de France en Afrique du Sud. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.