Compte rendu 07/05 : Demi-finale Pau-Bayonne

le

Nos ciel et blanc se sont inclinés 30-19 hier après-midi en demi-finale du championnat de France Espoirs Élite.

Le réveil est arrivé trop tard. Dimanche après-midi, en demi-finale du championnat de France Espoirs nos espoirs ont répondu présent pendant quarante minutes seulement. Les quarante dernières. « Le match commençait à 15h, on est arrivés à 15 h 40. Je suis déçu pour ça, tout le monde avait à cœur de se venger de la saison dernière. On ne peut pas jouer qu’une mi-temps, à ce niveau-là, ce n’est pas possible » regrettait le capitaine David Ménage pendant sa causerie d’après-match. Il avait bien raison, car, avec une première période différente, le résultat aurait pu être tout autre. Là est le plus rageant. Dans un stade Louis Lafaurie bien garni où supporters Palois et Bayonnais étaient venus nombreux, les verts entraient mieux dans la rencontre. Profitant de l’indiscipline Bayonnaise et des trop nombreux plaquages manqués, ils menaient rapidement 6-0 grâce à deux pénalités d’un Clovis Le Bail inspiré (6-0, 17e). Maladroits, les ciel et blanc se faisaient intercepter sur une relance depuis leur propre camp et Pierre Nueno enfonçait le clou à la demi-heure de jeu. D’autant plus que dans la foulée, Peyo Muscarditz recevait un carton jaune et Nueno, toujours lui, y allait de son doublé. À la pause, les Béarnais menaient 20-0.

Le réveil arriva donc en seconde période. Le capitaine David Ménage, après avoir remobilisé ses troupes sonnait la charge, dans l’axe d’un ruck pour remettre ses coéquipiers dans l’avancée. Rapidement, après un carton jaune contre la Section pour un geste d’anti-jeu, Luigi Tarozzi marquait le premier essai Bayonnais après une pénalité rapidement jouée. Notre ouvreur transformait son propre essai, Bayonne n’était plus que mené 23-7. Nos ciel et blanc prenaient alors, petit à petit le dessus sur les Béarnais. Ugo Boniface et Sabri El Ghoul recevaient tour à tour un carton blanc et Rémy Chateauraynaud, après une percée de Yan Lestrade redonnait espoir au peuple Basque (23-14, 60e). Revenus à neuf points des verts et blanc, les Bayonnais tentaient sous la houlette des bonnes entrées de Yonindian Hourcade et Alex Gouaux. Mais ils étaient finalement punis par Romain Buros à sept minutes de la fin qui scellait l’issue du match. L’essai de Yan Lestrade en toute fin de rencontre rendait le score moins lourd et laissait transparaître un peu plus de regrets de ce réveil trop tardif.


Fiche technique :

Pour l’Aviron Bayonnais
3 essais : Luigi Tarozzi (45e), Rémy Chateauraynaud (60e), Yan Lestrade (77e)
2 : transformations Luigi Tarozzi (45e), Peyo Muscarditz (60e)
2 carton jaune : Peyo Muscarditz (34e), Ugo Boniface (53e)

Pour la Section Paloise
3 essais : Pierre Nueno (33e, 37e), Romain Buros (73e)
3 pénalités : Clovis Lebail (8e, 17e, 43e)
3 transformations : Clovis Le Bail (8e, 17e), Mathias Colombet (73e)
2 cartons jaune : 45e, 55e

Composition de l’Aviron Bayonnais

Mathis Dumain – David Ménage (cap) – Anthony Alvarez
Guillaume Ducat – Etienne Loiret
Arnaud Aletti  – Makatuki Polutélé – Tom Darlet
Enzo Hardy (m) – Luigi Tarozzi (o)
Guillaume Martocq – Yan Lestrade – Peyo Muscarditz – Arthur Duhau
Aymeric Luc

Remplaçants : Clément Batbedat, Andoni Goyenche, Bastien Bergounioux, Yonindian Hourcade, Rémy Chateauraynaud, Alexandre Gouaux, Hugo Barada, Ugo Boniface

Composition de la Section Paloise

1. ODISHVILI 2. REY 3. CORATO
4. BEUKEBOOM 5. EL GHOUL
6. ORSO 8. HABEL-KUFFNER 7. VERDUN
9. LE BAIL 10. HASTOY
11. LESTREMEAU 12. DUPOUY (cap) 13. NUENO 14. BUROS
15. COLOMBET

Remplaçants : 16. CAMY 17. CALLES 18. ALLOUACHE 19. PINTO DE SILVA 20. KAISER 21. PINTO 22. DUCOM 23. TIERNEY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *