Compte-rendu 23/04 : Bayonne-Carcassonne

le

Nos espoirs recevaient l’US Carcassonne samedi après-midi pour l’avant-dernière journée du championnat. Ils se sont largement imposés 69-00.

Après la défaite contre Clermont la semaine dernière, nos espoirs devaient se rattraper face à la lanterne rouge du championnat. L’objectif était simple : engranger un maximum de points avant un déplacement à Perpignan le week-end prochain. Sous une grosse chaleur, la rencontre délocalisée à la Girouette démarrait tambour battant. Les ciel et blanc, désireux d’accrocher une victoire bonifiée dominaient le début des hostilités, mais ne parvenaient pas à scorer près de la ligne. Il fallait finalement attendre la dixième minute de jeu pour voir David Ducout ouvrir le score. Le reste du premier acte allait voir les Bayonnais alterner le bon, avec trois nouveaux essais sur de belles offensives et le moins bon, avec quelques maladresses et mauvais choix. Mais les locaux menaient déjà largement à la pause 33-0. La seconde période se transformait en véritable calvaire pour les Audois. Emmenés par l’apport de leur banc, nos espoirs étouffaient les visiteurs et inscrivaient six nouveaux essais. Du jeu au ras près des rucks, au large après quelques passes, il y en avait pour tous les goûts. Les ciel et blanc pouvaient alors se satisfaire du travail bien fait avec cette victoire à cinq points, synonyme de contrat rempli.

Grâce à ce succès, nos espoirs restent à la seconde place du classement, à un point du leader Clermontois. Avec quatre points d’avance sur La Rochelle, troisième du classement, la qualification pour les phases finales n’est toutefois pas encore acquise. Nos ciel et blanc devront aller chercher, au minimum un point à Perpignan le week-end prochain pour être sûrs de faire partie du dernier carré.

Fiche technique

Bayonne :

11 essais : Ducout (10e, 57e), Hardy (16e), Lestrade (33e), Polutélé (39e, 55e), Gouaux (40e), Hourcade (45e), Martocq (64e), Luc (70e), Ménage (77e). 7 transformations : Muscarditz (10e, 16e, 39e, 55e, 57e), Tarozzi (70e)

Composition de l’Aviron

Ugo Boniface – Andoni Goyeneche – Anthony Alvarez
Bastien Bergounioux – Etienne Loiret
Arnaud Aletti (cap) – Makatuki Polutélé – Baptiste Héguy
Enzo Hardy (m) – Alex Gouaux (o)
David Ducout – Yan Lestrade – Peyo Muscarditz – Guillaume Martocq
Hugo Barada

Remplaçants : David Ménage, Mathis Dumain, Yonindian Hourcade, Tom Darlet, Rémy Chateauraynud, Luigi Tarozzi, Aymeric Luc, Jon Zabala

Composition de Carcassonne

 Flo. Lorenzon – Castant – Fab. Lorenzon
Guyot – Galletly
Grimard – Pradalie – Coignat
Basque – Bach
Sellier  – Pages – Scozzi – Vaz Tavares
Barbet

Remplaçants : Salette – Favaretto – Bonnet – Pages – Mere – Diagourou – Fontagne – Grafeuille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.