Compte-rendu 29/01 : Narbonne-Bayonne

Avant la trêve internationale, nos Bayonnais ont réalisé un très bon coup du côté de Narbonne en s’imposant 27 à 3 avec le bonus offensif. Retour sur cette performance.

La rencontre à l’aller avait laissé un goût amer aux Narbonnais. Menants à la mi-temps 20 à 12, les visiteurs s’étaient vu infligés un cinglant 26-0 en seconde mi-temps. Déterminés à remettre les pendules à l’heure lors du match retour, les Oranges ont pourtant subi la loi bayonnaise pendant une grosse partie de la rencontre. Contrés par une défense accrocheuse en début de rencontre, nos Espoirs ont ensuite repris le dessus pour le reste de la première mi-temps. Face à des Narbonnais très  indisciplinés, les Basques ont d’abord pu ouvrir le score par une pénalité sur un ruck transformée par Manuel Ordas (11e) après un premier échec. Pendant 20 minutes, nos espoirs ont ensuite étouffé leurs adversaires dans leurs 22 mètres à coup de mêlée et de pick’n’go aux pieds des poteaux. Par des initiatives de Enzo Hardy et de son pack d’avants, les Ciel et Blanc passent la ligne à 2 reprises par Makatuki Polutélé qui a sonné le dernier défenseur (24e), et par Baptiste Héguy sur le petit côté (35e). Seul le premier essai a été transformé par l’ouvreur du jour (24e).

Alors en train d’envoyer une photo pour le compte-rendu pendant la pause, les Bayonnais avaient déjà vite remis le pied à l’étrier en seconde mi-temps pour inscrire un essai de grande envolée. Après une diagonale de Aymeric Luc pour son ailier Arthur Duhau, ce dernier parvient s’en saisir et à aplatir le ballon en coin et d’ainsi décrocher le bonus offensif à la 41e minute ! Vexés par ce dernier essai un peu trop rapide, les Narbonnais ont pu remettre la main sur le ballon et ont pu contenir leurs homologues dans leurs 22 mètres, cependant sans grand succès à part 3 points inscrits par Pierre Chastaing (46e). En fin de match, le match se mit de nouveau à s’emballer avec des attaques des 2 côtés. Encaissants déjà le bonus offensif à la Floride en novembre dernier, les Audois semblaient décidés à empêcher une récidive sur leur terrain de Cassayet. Cependant, sur une maladresse adverse à 5m à de leur en-but à la réception d’un coup de pied à suivre de Aymeric Luc, les Bayonnais sont parvenus à marquer un dernier essai par Arnaud Aletti sur une classique sortie de 8, transformé par Manuel Ordas (80e).

Malgré cette victoire bonifiée, les Bayonnais n’ont pas grimpé au classement, suite aux bonus offensifs également acquis par La Rochelle face à Carcassonne, et des Montferrandais à Toulon. Des Varois que nous retrouverons lors de la prochaine journée dans 2 mois !

Les Bayonnais restent encore collés au peloton de tête, tandis que les Cantaliens s’éloignent un peu plus avec leur défaite concédée face au Stade Français.

 

 

Fiche technique :

Pour l’Aviron Bayonnais
4 essais : Makatuki Polutélé (24e), Baptiste Héguy (35e), Arthur Duhau (41e), Arnaud Aletti (79e)
2 transformations : Manuel Ordas (24e, 79e).
1 pénalité : Manuel Ordas (11e)
1 carton blanc : Mathis Dumain (60e)
1 carton jaune : Anthony Alvarez (6e).

Ugo Boniface – David Ménage (cap) – Anthony Alvarez
Bastien Bergounioux – Étienne Loiret
Tom Darlet – Makatuki Polutélé – Baptiste Héguy
Enzo Hardy (m) – Manuel Ordas (o)
Adrien Lapègue-Lafaye – Luigi Tarozzi – Guillaume Martocq – Arthur Duhau
Aymeric Luc

Entrés en jeu : Clément Batbedat, Mathis Dumain, Yonindian Hourcade, Arnaud Aletti, Rémy Chateauraynaud, Hugo Barada, Alexandre Gouaux, Jon Zabala.

Photo : © Peio Berho

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *