David Ménage : « Une grosse revanche à prendre »

le

David Ménage, capitaine des espoirs revient sur le début de saison de l’équipe et évoque la réception de l’USAP, dimanche après-midi.

Propos recueillis par Pablo Ordas

Vous êtes actuellement premiers de la poule, quel bilan dresses-tu, à un match de la fin de la phase aller ?
Dans l’ensemble, c’est assez bien ! On était mal parti avec un faux pas à Aurillac, puis, on a enchaîné cinq victoires avant de perdre à Clermont d’un petit point. On a montré un bel investissement et un bel engagement sur tous nos matchs. On n’a jamais rien lâché sur l’état d’esprit et sur le jeu. On a montré de belles choses sur cette première phase.


Seulement trois points séparent le 1er du 5e, c’est une source de motivation supplémentaire avant chaque match ?
Oui, on voit que le haut de tableau est vraiment très serré. Même si on est premier, on sait qu’en cas de faux pas ce week-end contre Perpignan, on peut redescendre très vite. Il n’y a que deux places qualificatives cette année donc on ne va pas avoir le droit à l’erreur à la maison.


Quel regard portes-tu cette nouvelle formule du championnat avec moins de matchs, et deux poules avec dix équipes ?
Ça met un peu plus la pression sur le haut du tableau comme il n’y a que deux équipes qualifiées. Si on veut rester dans les places qualificatives, en plus d’un sans-faute à la maison, on est obligé d’aller faire quelques coups à l’extérieur. Après, le système permet à un peu plus d’équipes de disputer le haut du tableau, ce n’est pas plus mal pour certains clubs. Mais on voit que c’est compliqué pour des équipes comme Carcassonne. Est ce que c’est vraiment bénéfique pour eux ? Je ne sais pas trop.


Ce week-end, vous recevez Perpignan, une équipe qui ne vous a pas réussi l’an dernier. Avez-vous une revanche à prendre ?
On a une grosse revanche à prendre. L’an dernier, on a joué trois fois contre eux et on a perdu trois fois… On a un peu le même groupe que l’an dernier donc on l’a toujours en travers. Au-delà que ce soit l’USAP, c’est un match à domicile, il ne faut pas qu’on fasse d’erreur. Si on veut garder notre première place et qu’on veut se qualifier à la fin, on est obligé de montrer une bonne image de nous dimanche et faire tout ce qu’il faut pour gagner ! Vis-à-vis des plus jeunes, toute la semaine, aux entraînements on essaye de leur transmettre ce qu’on a vécu l’année dernière. Notamment les trois matchs difficiles contre Perpignan.


De nombreux jeunes ont fait des matchs avec la première en ce début de saison. C’est une récompense pour l’ensemble du groupe espoir qui tourne bien ?
Oui, ça fait plaisir de voir, des coéquipiers, avec qui tu joues, évoluer en première. Le travail qu’on a fait sur deux-trois ans avec les espoirs paye maintenant pour tous ces joueurs qui évoluent avec les pros. L’aventure qu’on a eue l’année dernière a aidé pas mal de gars à pouvoir évoluer avec la première cette saison. C’est bien et c’est motivant pour tout le monde !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *