Compte-Rendu 09/10 : Racing92 – Bayonne

Les équipes parisiennes réussissent aux Bayonnais en ce début de saison ! Avec beaucoup de patience, les basques ont pu mené au score durant toute la partie et l’emporter face au Racing 92 !

Avec l’absence de beaucoup de joueurs cadres dans le pack d’avants, le staff bayonnais a dû composé en conséquence. Pourtant, ce sont les Racingmen qui ont fait preuve de beaucoup d’indiscipline en début de partie. Une première fois sur hors jeu (3′) et sur une mêlée sur la ligne médiane (5′), Manuel Ordas et les siens prennent alors les devants en menant 6-0. Patients et solides en défense, ils parviennent à avorter plusieurs assauts parisiens aux abords de leur ligne d’en-but. C’est malheureusement sur une erreur de jugement que l’arbitre a accordé une nouvelle dangereuse mêlée dans les 5m visiteurs. Débouchant d’abord sur un carton blanc infligé à Pello Ezpeleta, l’arbitre central finit par accorder un essai de pénalité (35′) aux locaux. Menés d’un petit point, c’est Manuel Ordas qui parvient à créer la brèche et à servir Peyo Muscarditz pour le premier essai bayonnais juste avant le coup de sifflet.

Meneurs de 6 petits points, les bayonnais ont encore mieux maîtrisé cette seconde mi-temps. Manuel Ordas, serein face au but lors de cette rencontre a paraphé le score de 2 pénalités supplémentaires (48′, 66′) face à des Racingmen ambitieux mais trop maladroits. L’image de l’emprise basque sur cette rencontre sur cette seconde mi-temps ? Yan Lestrade qui se permit d’adresser une petite diagonale pour son ailier Adrien Lapègue venu aplatir en coin. Malgré la position délicate du ballon, l’ouvreur du jour est parvenu à transformer et à signer un nouveau 100%, et la bagatelle de 16 points ! Dans le dernier quart d’heure, à 15 contre 14 suite à un carton jaune sur Aymeric Luc, les rayés perturbent une sortie de mêlée et l’arrière-garde bayonnaise pour signer un essai de 70m, non transformé. Toujours à l’abri d’un essai transformé, les bayonnais ne baissent pas d’intensité et franchissent une dernière fois la ligne par un caviar d’Alex Gouaux adressé à Clément Batbedat (76′). Un essai transformé par le 3/4 centre Yan Lestrade.

Une première victoire à l’extérieur qui permet donc aux bayonnais de prendre les devants face à des équipes encore incapables de s’exporter en ce début de championnat. Une prestation qui confirme les propos de Peyo Muscarditz sur la construction d’un sacré état d’esprit. Du côté des coachs, Thomas Ossard saluait la prestation XL de ses joueurs en défense face à une équipe plus athlétique. Un atout sur lequel il faudra compter dans ce championnat, et sur la prochaine réception de Narbonne ce samedi à la Floride !

Fiche technique

Composition :

Pello Ezpeleta – David Ménage (cap) – Anthony Alvarez
Etienne Loiret – Jon Zabala
Tom Darlet – Baptiste Héguy – Matt Graham
Rémy Chateauraynaud (m) – Manuel Ordas (o)
Adrien Lapègue – Peyo Muscarditz  – Thibault Lacroix – Guillaume Martocq
Arthur Duhau

Remplaçants : Clément Batbedat, Andoni Goyeneche, Bastien Bergounioux, Léo Saint-Guilhem, Aymeric Luc, Alexandre Gouaux, Yan Lestrade, Thomas Sellan

Pour l’Aviron Bayonnais :

3 essais : Peyo Muscarditz (40′), Adrien Lapègue (51′), Clément Batbedat (76′)
3 transformations : Manuel Ordas (40′, 51′), Yan Lestrade (76′)
4 pénalités : Manuel Ordas (3′, 5′, 48′, 66′)
2 cartons jaunes : Etienne Loiret, Aymeric Luc
1 carton blanc : Pello Ezpeleta

Pour le Racing 92 :

2 essais
1 transformation
1 pénalité
1 carton jaune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *