Barrage : Après Bayonne-Bordeaux : les réactions

Découvrez les réactions de Thomas Darracq, Guillaume Ducat et Tom Juniver après la qualification de l’Aviron Bayonnais en demi-finale.

Propos recueillis par Pablo Ordas et Peio Berho

Thomas Darracq, directeur du centre de formation

Thomas Darracq – © Pablo Ordas

Thomas, il doit y avoir beaucoup de joie après cette qualification en demi-finale…

C’est une très bonne chose après une saison bien longue. Les garçons ont montré qu’il y avait un très bon état d’esprit et surtout de la qualité. Marquer deux essais en phases finales qui plus est contre les champions de France en titre c’est assez énorme.  On est très satisfaits mais on sait que c’est qu’une étape si on veut aller chercher quelque chose cette année.

On n’a jamais vraiment senti l’Aviron inquiété…

On a eu une entame où on a vu que ça cognait fort. Les quinze premières minutes, on a été défensivement très courageux car les Bordelais ont démarré très fort. Derrière on a bien défendu, et petit à petit, on a repris le jeu à notre compte. 

Avec 22 points inscrits au pied, l’équipe a été très pragmatique. C’est une chose qu’il faudra renouveler face à Perpignan ?

Ça fait plusieurs semaines qu’on a retrouvé de la précision dans le tir au but. Manuel Ordas et Luigi Tarozzi sont très performants. C’était un très bon match au pied. Sur les renvois aussi on a été efficaces. Ce sont deux dix qui ont l’ambition d’arriver un jour à jouer au plus haut niveau donc ça fait partie de leur bagage. Aujourd’hui, ils ont montré qu’ils avaient les qualités.

Dimanche prochain, vous retrouverez l’USAP contre qui vous ne vous êtes jamais imposés cette saison…

On n’a rien à perdre ! Le dernier match à la maison donne quelques ambitions car on l’a perdu sur la dernière action. On était tout le match devant. Tout est remis à zéro pour les phases finales. Compte tenu du score de la rencontre face à l’UBB, ils seront soucieux de nous respecter. On était outsiders aujourd’hui, on le sera la semaine prochaine. On a aucune pression si ce n’est celle de faire un gros match et on est capables de gagner n’importe qui.

Guillaume Ducat, deuxième ligne de l’Aviron Bayonnais

Guillaume Ducat – © Peio Berho

« On a bien préparé ce barrage toute la semaine, on était confiants. Aujourd’hui, on sort un gros match et on le gagne. Au début c’était serré mais ça s’est finalement décanté au fil du temps. On va se préparer très sérieusement pour affronter l’USAP et on verra ce que ça donne. En tout cas, on sera très motivés ! On a perdu face à eux à cause de petits détails qu’il va falloir régler. »

Tom Juniver, trois-quart centre de l’UBB

Tom Juniver – © Pablo Ordas

Tom, forcément la déception doit être grande après cette élimination..

Oui on est déçus parce que personne nous attendait là en début de saison surtout après trois défaites. On a réussi à se qualifier après une grosse série, à gagner les gros chez eux comme Perpignan qui finit premier. Au final, on perd face à l’Aviron dès les barrages donc forcément c’est une déception, on voulait aller plus loin.

Vous n’avez jamais réussi à trouver de solutions pour faire déjouer Bayonne…

Non, on n’a pas eu les ballons qu’on pensait pouvoir avoir. On voulait exploiter d’abord les munitions au près avant de les envoyer au large mais on n’a pas eu les munitions pour le faire, surtout que Bayonne a bien joué son jeu.

Pour ta première saison à l’UBB comment juges-tu le groupe et tes performances ?

Ça s’est très bien passé au début. Après j’ai eu du mal car j’ai enchaîné deux blessures. Là je suis revenu sur la fin de saison donc il fallait que je gagne ma place. Ça a été difficile car je ne jouais pas à mon poste, mais au final je pense m’être assez bien adapté. Je n’ai joué que deux matchs de plus, j’aurai aimé en disputer plus pour conserver le bouclier mais Bayonne nous a stoppé dans notre dynamique.

Photo à la une : © Peio Berho

Un commentaire Ajoutez le votre

  1. Thierry Sudrie dit :

    H-75 dans qq mn avant le début des hostilités… Toujours derrière vous tous les jeunes… et le staff (mais si « ils » sont jeunes aussi!!! moins quoi!) . A demain TS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.