Avant match Bayonne-Perpignan

Réception du leader ce dimanche aux Remparts. L’USA Perpignan viendra à Bayonne chercher un match référence en vue des phases finales, déjà acquises pour leur part !

 

Un match presque éliminatoire

En quatrième position au classement, les Bayonnais semblent se rapprocher de plus en plus de ces phases finales. Après une première partie de saison renversante, les Ciel et Blanc ont eu moins de réussite dans cette seconde partie de saison, tandis que des adversaires se sont réveillés à l’image de l’UBB ou de l’ASM. Le dernier revers à Montpellier a nourri des regrets quant aux conséquences qui en ont découlées : voir leur rivaux prendre le large, et s’assurer peu à peu la demi-finale directe. À 8 longueurs des Béarnais et des Toulonnais à la 7e place, nos Ciel et Blanc semblent avoir leur destin entre leurs mains. Un sans-faute et se positionner pour les demies directes, ou faire un 0 pointé et être à la merci des poursuivants. Un destin qui va se frotter à ce qui s’est fait de mieux cette saison : l’USA Perpignan.

Réguliers, d’ores et déjà qualifiés

Après leur récent passage à vide, les Perpignanais ont retrouvé du poil de la bête pour reprendre aux Bordelais le fauteuil de leader. Leur dernier exploit en date : 77-10 face au promu Oyomen le week-end dernier. Une rencontre qui confirme la bonne forme des Catalans en cette fin de saison. Un sujet qu’ils auront clairement dominé cette année avec un groupe homogène et qui a travaillé dans la continuité ces 3 dernières saisons. Avec 6 points d’avance sur leur dauphin girondin, les leaders devraient chercher à conforter leur rang et décrocher une demi-finale directe, méritée aux yeux de tous. De plus, cette rencontre contre un autre gros morceau du championnat leur permettra de préparer convenablement cette course au titre. Une rencontre qui devrait tenir toute ses promesses, à savoir : du jeu, du combat, et un suspens. À nous de tuer le match le plus vite possible !

Rencontres avec Théo Sauzaret pilier, Christophe Laporte arrière, Vincent Hollet 3/4 centre, Pierre Reynaud 3e ligne et joueurs des espoirs de l’USA Perpignan.

« Ce sera un vrai test avant les phases finales »

 

Theo Sauzaret – © Peio Berho
Christophe Laporte – © Peio Berho
Vincent Hollet – © Peio Berho
Pierre Reynaud – © Peio Berho

Propos recueillis par Peio Berho

Nouveau gros succès contre Oyonnax la semaine dernière, sur quoi vous appuyez vous pour ce genre de performance ?

T.S : Notre capacité à ne rien lâcher pendant 80 minutes bon état d’esprit, jouer à 100% en ayant le moins de déchet possible, notre conquête en touche et mêlée malgré des conditions difficiles (un vent fort) et un gros pourcentage de réussite dans le jeu.

C.L : On essaye avant tout de se faire plaisir. On met en place ce que l’on travaille à l’entraînement que ce soit en attaque ou en défense.. Mais on continue à essayer d’envoyer du jeu, c’est ce qui a souvent fait notre force cette saison

V.H : Un énorme esprit d’équipe, une vraie bande de copains qui donne tout les uns pour les autres.

P.R : Je pense que c’est dû à un gros collectif, c’est à dire que tous les joueurs connaissent leur rôle sur le terrain, car bien que les coachs aient mis au repos certains joueurs, la mécanique reste toujours bien huilée.

 

Depuis cette victoire, vous avez assuré votre présence dans ces phases finales après 2 ans d’absence, comment évaluez vous votre saison jusque là ?

T.S : Un très bon groupe, un bon esprit d’équipe. Nous travaillons pour la plupart depuis 1 ou 2 ans avec quelques nouvelles recrues, cela a crée des liens fort, nous avons un groupe très homogène. Il y a eu un gros travail sur la préparation physique. Nous sommes assidus à l’entraînement.

C.L : La première année a été très compliquée on s’est maintenu sur le dernier match à Biarritz, mais on a vraiment soudé un groupe avec des plus anciens et une grosse partie de jeunes.. On a beaucoup appris.. L’année dernière on commence bien mais on s’effondre à la fin, c’était dommage mais on manquait encore un peu d’expérience pour arriver à se qualifier.. Cette année cela fait 3 ans que l’on joue ensemble avec l’arrivée de quelques très bons joueurs on a réussi à souder un super groupe qui s’entend très bien et ça fonctionne sur le terrain.

V.H : Nous sommes parvenus à nous qualifier pour les phases finales cette saison car nous sommes une équipe qui a évolué, grandi et mûri durant ces deux dernières années où nous étions trop jeunes pour rivaliser, cette saison malgré des haut et des bas, l’assiduité et la bonne entente a était notre force.

P.R : Je pense qu’en Espoir les saisons se suivent mais ne se ressemblent pas, les deux années précédentes ont été très formatrices car nous étions une équipe très jeune (grand nombre de 95-96). Aujourd’hui nous récoltons les fruits de ces deux années de travail. La saison se déroule très bien, le premier critère c’est le plaisir, sur le terrain tout le monde se régale, on n’hésite pas à jouer en attaque et on sent une énorme solidarité en défense, on voit là que nous sommes tous amis avant tout. Et quand on prend du plaisir sur le terrain le reste suit…

 

Comment jugez vous le niveau du championnat actuellement ?

T.S : C’est un championnat très difficile , très long avec chaque équipe qui se vaut.

C.L : Le championnat est très homogène, toute les équipes se valent et tout le monde peut battre tout le monde.. Quelques équipes commencent à monter en puissance ces derniers matchs, ce qui promet une fin de saison palpitante.

V.H : Le championnat est plutôt difficile car toutes les équipes sont accrocheuses à domicile.

P.R : Je pense qu’aucune équipe ne sort vraiment du lot, personne n’est imbattable et aucun match n’est gagné d’avance… Les 7-8 premières équipes sont très proches les unes des autres en terme de niveau de jeu. Et c’est tant mieux ça donne lieu a un championnat fou où chaque week-end il y a des surprises.

 

Au tout début de l’année vous battiez votre dauphin de près de 20 points, comment abordez vous votre rencontre retour à Bayonne ?

T.S : Nous abordons ce match avec beaucoup de sérieux et de réalisme, la victoire nous permettra d’accéder directement en demi-finale néanmoins ça sera un match très difficile car Bayonne est une très bonne équipe qui joue aussi sa place pour les demies. Ils auront un état esprit revanchard.

C.L : On sait que ça va être un gros match. Bayonne fait une très belle saison ils ont une très bonne équipe avec comme nous pas mal d’expérience. On vient chercher quelque chose ici même si ça va être très dur. Les deux équipes jouent les 2 premières places à 3 journées de la fin. Ce sera un vrai test avant les phases finales.

V.H : En vue de notre victoire du match aller on attend une équipe pleine d’envie et revancharde qui nous nous laissera rien passer.

P.R : C’est un match important, il va nous permettre de nous jauger à l’approche des phases finales, et connaissant les joueurs de caractère qui composent cette équipe je sais qu’ils seront revanchards du match aller. C’est pourquoi nous préparons le match avec beaucoup de sérieux.

 

Image à la Une : © Pablo Ordas

Un commentaire Ajoutez le votre

  1. Thierry Sudrie dit :

    Au départ je devais louper ce match cause boulot…bon!! Mais au final Mr torticolis est passé par là et normalement -si la situation s’arrange un peu qd même-je serai aux remparts voir nos jeunes dans un vrai match de suprématie pyrénéenne. « Ils » peuvent réaliser un sacré coup davantage que mon cou et ce fameux coup du cou même s’il a un coût me permets d’aller supporter « mes » Espoirs… Tiens en ces périodes d’engagement citoyen je vote pour une victoire bleu et blanc que les « rouges » rient jaune c’est pour le clin d’œil car qu’ils « chialent » m’ira très bien!!!! Salut à tous à demain Thierry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.