Avant match Bayonne-Montferrand

Dimanche 5 mars à 14h, les Auvergnats reviennent aux remparts après un succès important face aux Catalans. Défaits à Agen, les Bayonnais vont de voir se reprendre pour conserver leur place qualificative.

 

Un déplacement couteux

Après un succès probant face aux Varois, les Bayonnais sont bel et bien tombés sur une meilleure équipe en terres lot-et-garonnaises. Très actifs dès le début de la rencontre, les Agenais ont infligé le score le plus dur de cette saison avec un écart de points record de 27 points. Les Bayonnais n’ayant rapporté aucun point de ce déplacement se sont vus rattraper par 2 poursuivants aux ambitions bien marquées. Bordeaux Bègles victorieux avec le bonus est revenu à seulement 2 points du sésame des qualifications directes. De leur côté, les espoirs de l’ASM ont réalisé LA grosse opération du week-end en s’imposant avec le bonus offensif à domicile face à l’USAP. Cette éclatante victoire a d’ailleurs ramené les Clermontois à 5 longueurs de nos ciel et blanc. Une pensée pour les Catalans qui ont passé une sale journée en ayant vu leur bus brûler, et leurs affaires personnelles disparaître avec. Ces mêmes catalans qui recevront Bordeaux, et qui auront l’occasion de nous donner un peu d’air en cas de victoire. Un bol d’air qui ne serait pas à refuser lors de cette 19e journée.

Des Jaunards en confiance

Lors du match aller, nos Bayonnais avaient enfoncé les Auvergnats revenus d’un déplacement très compliqué chez les Catalans. Les Basques avaient d’ailleurs été la première équipe à s’être imposée sur leur sol. Elle reste la seule équipe à avoir réalisé cet exploit en 9 réceptions. 13 journées plus tard, les Clermontois ont vaincu les Catalans et avec la manière, sans leurs grandes stars, tandis que nous revenons d’un match compliqué. Les forces en présence sembleraient avoir interverti leur situation. Avec 3 victoires lors de ces 3 dernières rencontres, les Jaunards viendront clairement tenter le cap des 4 victoires d’affilée, qu’ils n’ont pas encore franchi cette saison. Forte de son expérience avec quelques joueurs évoluant en Top 14, ou d’anciens de ce championnat, les Asémistes viendront aux Remparts avec de l’ambition et notamment prendre leur revanche sur les dernières confrontations.

Rencontre avec 2 espoirs de l’Association Sportive Montferrandaise : Pierre Rude, talonneur et Théo Defrance, ouvreur.

Pierre Rude - © Peio Berho
Pierre Rude – © Peio Berho
Théo Defrance - © Peio Berho
Théo Defrance – © Peio Berho

Propos recueillis par Peio Berho

Quelle victoire contre le leader sang et or, quels ont été les fruits de ce succès ?

P.R : On avait fait une tres bonne semaine de travail qu’on a pu retransmettre sur le terrain. Malgré l’absence des « stars » on a su tous se mettre au service du collectif comme depuis 2-3 matchs où on a une bonne dynamique avec quelques changements qui ne changent pas l’état d’esprit.

T.D : C’est clair que c’est une victoire super importante pour nous dans la course à la qualification sur un match que l’on avait ciblé depuis un moment. On a tout mis en œuvre pour gagner dans la semaine qui a précédé le match d’abord. Ensuite on s’est basé sur notre défense, puis au fil du match on a pris confiance et mis en place tout ce que l’on s’était dit dans la semaine.

3 victoires d’affilée, est ce que vous allez parvenir à franchir le cap symbolique des 4 d’affilée et de poursuivre votre encourageante série de victoires ?

P.R : Ca on verra sur le terrain dimanche, il faudra faire gaffe à ne pas tomber dans l’euphorie de la victoire contre Perpignan et bien remettre les mêmes ingrédients au risque de tomber de haut.

T.D : C’est notre objectif, on sait que ça va être dur, on s’attend à un gros match mais on s’est préparé en conséquence car avec un tel classement on a pas le droit à l’erreur.

Votre confrontation face à Bayonne avait été mal négociée lors du Match aller, sur quoi allez vous insister lors de ce déplacement ?

P.R : Oui on avait était malmené devant.. Et on avait mal géré nos temps forts. On sait que Bayonne a un très gros paquet d’avants et ça va être un beau défi à relever et si on est performant devant, nos 3/4 pourront prendre du plaisir.

T.D : C’est notre plus gros faux pas cette année. Cette défaite à domicile nous fait défaut aujourd’hui et on doit se rattraper. On va insister d’abord sur notre rigueur défensive, notre conquête et notre réalisme.

Crédit Image à la Une : © Peio Berho

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *