Avant-match Agen-Bayonne

Après son large succès face au RCT, les bayonnais se déplacent chez un nouveau prétendant aux phases finales directes : le SU Agen. Un adversaire toujours difficile à aborder, qui plus est à l’extérieur.

 

Les Agenais près de l’exploit

Le week-end dernier, les bleus se déplaçaient chez le leader catalan. Une rencontre compliquée à négocier, compte tenu des forces en présence et d’un leader encore invaincu sur ses terres.  En effet, toutes les équipes du championnat sauf l’USAP ont subi au moins un revers à domicile. Pourtant, les Perpignanais ont tremblé devant un adversaire proche de réaliser d’un gros coup. Alors que nos Espoirs avaient empoché le bonus offensif à 15h30, ils ont failli prendre la tête du classement un moment donné. Malheureusement au grand dam des agenais, les catalans ont retrouvé les forces nécessaires pour reprendre le contrôle de la rencontre et s’imposer sur un score haletant de 35-30. Un revers qui a permis aux auvergnats en forme ces derniers temps, de leur voler la 4e place. Il est clair que les Lot-et-Garonnais auront à coeur de réaliser une nouvelle copie de haut vol, face aux basques chez qui ils s’étaient inclinés de justesse 26-23.

L’ Aviron, appétit de lion.

Nouveau déplacement à risque pour nos Espoirs, qui partent chez un nouveau prétendant au titre. À en voir leur dernière performance, cette équipe tient pleinement son rang de réel candidat aux phases finales. Cependant, les bayonnais semblent avoir retrouvé du poil de la bête depuis 2 semaines. En allant d’abord retrouver le chemin du succès en Charente, ils ont su confirmer face aux espoirs Toulonnais au stade des remparts. Ils ont d’ailleurs signé une belle performance en inscrivant leur plus gros écart de points de la saison, à savoir 48 points ! Bien que les Varois s’étaient armés d’une équipe très remaniée, les ciel et blancs ont une nouvelle fois rien lâché en défense en encaissant qu’une pénalité. Ils ont même offert à leur public, un dernier essai durant le temps de jeu additionnel ! Un état d’esprit qui continue à être apprécié et remarqué par leurs supporters. Une mentalité qu’ils vont devoir conserver ce dimanche au stade Rabal afin de se confronter à de rugueux Agenais.

Crédit Photo Image à la Une : ©Pablo Ordas

Rencontre avec Clément Laporte, arrière du SU Agen

Clément Laporte à l’aller © Pablo Ordas

Propos recueillis par Pablo Ordas

Vous n’êtes pas passés loin à Perpignan, il doit y avoir de la frustration. Qu’est ce qui vous a manqué?

Oui, il y a beaucoup de frustration d’avoir perdu à Perpignan vu le déroulement du match. On savait que ce serait un gros test pour nous d’affronter ce qui se fait de mieux à l’heure actuelle au niveau Espoirs. On s’est préparé toute la semaine à livrer un gros combat à cette équipe. Je crois qu’on voulait vraiment faire l’exploit. On fait une 1 ère mi temps quasi parfaite où l’on mène 12-30. On est vraiment bien entré dans le match. En seconde mi temps, on se dit que ça va être très dur mais qu’il nous faut nos ballons et une grosse défense. On explose complètement en seconde mi-temps, on s’arrête de jouer, on n’a plus de ballons, on ne concrétise pas nos 2 occasions d’essais, et face à cette équipe qui envoie du jeu de partout on n’existe plus. Il nous a peut être manqué du caractère en 2 ème mi temps, on a subi tous nos plaquages, on ne montait plus..

Est ce la fierté d’avoir tenu tête au leader catalan qui prime ou la déception de n’avoir ramené qu’un point?

Je pense qu’on a envoyé beaucoup de jeu et on a fait douté cette équipe de Perpignan. On est déçu de la défaite alors qu’on tenait le match, le bonus défense on n’y pense pas trop. Par contre on sait maintenant qu’on est capable de concurrencer les meilleures équipes même à l’extérieur, mais il faut qu’on arrive à gérer nos fin de matchs!

Le match aller contre Bayonne avait été très disputé, comment abordez-vous ce match retour?

Ce match contre Bayonne est très important pour nous pour la qualification! On n’a clairement pas le droit à l’erreur même si Bayonne est 2 ème du championnat. On sait qu’il y aura énormément de combat pendant ce match et que ce sera du niveau de Perpignan donc on sait à quoi s’attendre.

Ce sont deux équipes qui se connaissent bien, est ce un match particulier selon toi?

Je ne sais pas si c’est un match particulier pour nous, mais il est très important, on veut se racheter du weekend dernier, et à domicile on n’a pas le droit à l’erreur contre cette très belle équipe de Bayonne.

7ème du championnat, Toulouse, en pleine bourre, vous est passé devant. Comment allez-vous aborder cette fin de championnat?

La fin du championnat va être très serrée. Beaucoup d’équipes sont proches. C’est pour cela qu’on ne peut pas se permettre de perdre à domicile et on se doit aussi d’aller chercher des points à l’extérieur! Tous les points comptent !

 

Un commentaire Ajoutez le votre

  1. SUDRIE dit :

    Avec un peu de chance j’attends avec impatience le 22 avril afin d’équilibrer la balance avec l’USAP…
    Perso je n’ai pas peur d’une défaite face aux agenais avec une telle solidarité défensive chez nos jeunes et nos adversaires du jour ne sont pas à l’abri d’un ou deux contre(s) nous aussi on a des « cannes », de la puissance et de l’aisance rugbystique! Pour mémoire le magnifique essai de Lestrade feinte à gauche, regard périphérique le tout avec les défenseurs au cul…moi il y a longtemps que je me serais marché sur les lacets… Allez les Bleus… de l’Aviron!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.