Baptiste Héguy à l’entraînement avec le XV de France

Depuis son arrivée à la tête du XV de France, Guy Novès a choisi d’intégrer des joueurs à fort potentiel pour vivre une semaine de préparation au sein du XV de France. Après Kilian Geraci, Romain Ntamack et Cameron Woki, c’est notre jeune Bayonnais qui évolue en Espoirs, Baptiste Héguy qui a été choisi cette semaine ! Il revient sur cette expérience.

Propos recueillis par Pablo Ordas

Baptiste tu es en train de vivre une semaine un peu particulière, peux-tu nous raconter?

Pour le coup, c’est vrai qu’elle est particulière… Je me suis entraîné avec le XV. J’ai commencé mardi, franchement c’est une superbe expérience. Ça fait bizarre de côtoyer tous les joueurs qu’on voit à la télévision au plus haut niveau…  Ils ont été super sympas avec nous (Baptiste était accompagné de Maxime Marthy, également membre du Pôle France), on aurait presque dit que j’avais intégré le groupe et que j’allais jouer le match avec eux dimanche !

Comment as-tu appris que tu allais passer la semaine avec eux ?

Je l’ai appris le lundi, en arrivant à Marcoussis. J’ai reçu un message de Sébastien Piqueronies, le manager du Pôle qui m’a dit « viens me voir dans mon bureau dès que tu arrives » puis il m’a dit « cette semaine, c’est toi qui t’entraînes avec le XV de France ». Il a dit que je le méritais, il était également content pour moi.

Tu n’as pas été impressionné par cette intégration?

Au début oui, un petit peu. Certains joueurs ont des gabarits impressionnants. Je pense à Atonio ou Vahaamahina qui sont vraiment solides. On ne joue qu’en Espoirs, et on se rend compte que ça n’a rien à voir. Là, c’est un autre monde, les mecs sont vraiment professionnels.

Il n’y a que la dimension physique qui t’a impressionné?

Ça m’a fait bizarre de voir un groupe ou tout le monde n’a pas le même âge. Il y a certains jeunes, et d’autres cadres qui ont une aura… Guirado, tu sens que c’est le capitaine, notamment dans son discours ! D’autres « anciens » comme Picamoles, Maestri sont d’une part impressionnants par leur gabarit mais aussi par leur nombre de sélections, leur palmarès, expérience… C’est très impressionnant de s’entraîner avec des mecs comme ça.

Le rythme de l’entraînement doit également être différent…

Oui, ça va beaucoup plus vite. On n’a pas vraiment fait de « plaqué » mais ça tape plus fort et dès que l’entraîneur leur dit quelque chose, ils se corrigent de suite. Les joueurs se corrigent même entre eux. Ils sont super sérieux. Franchement, c’était top de bosser avec eux, j’ai pris beaucoup de plaisir.

Cette semaine doit te donner envie de rêver pour plus tard…

Ça fait plus rêver que ça ne donne d’idées. Déjà, j’ai envie de faire une bonne saison avec les espoirs, ce sera bien. Il y a la tournée qui va arriver assez vite avec France U19. Ce sont ça les deux objectifs. Après, le XV de France, c’est l’avenir un peu plus lointain, ça donne envie de rêver…

Crédit photo : © Fédération Française de Rugby

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.