Compte rendu 29/01 : Bayonne-Toulouse

Les espoirs avaient rendez-vous à Jean Dauger, pour un match de gala contre le Stade Toulousain, en baisser de rideau du match des pros.

Début de match sans rythme, bagarre dans tous les rucks, là où des toulousains solidaires attendaient des bleus trop prévisibles, tombant dans le piège du combat ou voulaient les entraîner les toulousains sûrs de leur tactique minimaliste

Les haut-garonnais ont ouvert le score par une pénalité, Ordas égalise à sa deuxième tentative, mais les bleus sont amorphes, leur agressivité défensive absente en ce dernier dimanche de janvier.
Sur les rares occasions que les Bayonnais ont eu l’occasion de mettre du rythme dans ce match qui se traîne, d’innombrables fautes de mains ou de mauvais choix ont réduit à néant ces tentatives au talent éphémère.
La mi-temps voit les noirs de Toulouse mener 9-3, en toute logique, contre des bleus méconnaissables
En seconde mi-temps, avec le vent dans le dos,  les bleus repartent à l’assaut des lignes toulousaines, mais de façons trop désordonnées pour être, tout à fait, efficace. Malgré tout Ordas égalise et ramène les deux équipes à égalité à 1/4 d’heure de la fin.
Les toulousains sont dominés, jamais dangereux, mais ne lâchent rien défensivement, quitte à commettre des fautes qui leurs coûteront deux cartons jaunes en cette fin de match.
Sur une faute bleue aux cinquante mètres, des mots d’un bleu à l’arbitre, rapprochera l’artilleur toulousain de 10 mètres et lui permettra de marquer 3 nouveaux points. Les bleus pousseront, auront plusieurs occasions d’essais, en marqueront même un par Duputs, mais l’arbitre le refusera.
Trop de manques et de lacunes en ce dimanche pour pouvoir triompher de coriaces toulousains, qui remportent le match, logiquement au vu de leur investissement du jour et des manques et lacunes Bayonnaises en ce dimanche amer
Score final -12-9, bonus défensif pour des bleus tête basse.
© Peio Berho

Image à la une © Pablo Ordas

Fiche technique

Pour l’Aviron Bayonnais :
3 pénalités: Manuel Ordas

Pour le Stade Toulousain :
4 pénalités: Jarrod Poi

Composition de l’Aviron Bayonnais :

Mathis Dumain – David Ménage (cap) – Jon Zabala
Guillaume Ducat – Evrard Oulai
Arnaud Duputs– Makatuki Polutele – Arnaud Aletti
Aymeric Luc (m) – Manuel Ordas (o)
Arthur Duhau – Peyo Muscarditz – Maile Mamao– Simon Maillard
Julien Tisseron

Remplaçants : Nathan Chaumont, Ugo Boniface Nicolas Alacchi, Ibai Leconte, Paul Destruhaut, Mathieu Laousse, Yan Lestrade, Adrien Bordenave

Composition du Stade Toulousain :

Clément Castets – Peato Mauvaka – Paulo Tafili
Florian Verhaeghe – Alexandre Manukula
Yohan Gbizié – Bernard Thévenot (cap)- Sélévasio Tolofua
Tim Schmidt (m) – Jarrod Poi (o)
Arnaud Isérable  – Léo Lacoste  – Rémi Cervantes – Joseva Rauga
Baptiste Dufour

Remplaçants : Victor Ysabel, Pierre Commenge, Pierre Courpron, Alexandre Loubière, Franck Tébaldini, Josselin Le Bastrad, Simon Bievenu, Hugo Pirlet,

2 commentaires Ajoutez le votre

  1. SUDRIE dit :

    Dommage certes mais rien de grave… Vous avez beaucoup prouvé avant cet incident donc je ne suis pas inquiet juste déçu que vous n’ayez pas démontrer votre valeur réelle qui elle est indéniable… J’avais réussi à persuader quelques personnes, qui ne connaissent pas les capacités de ce groupe, à constater sur le pré mes affirmations élogieuses quant au parcours de ce groupe! Mais aucune amertume je continue de « kiffer » ce groupe solidaire et son jeu élaboré!!! Je parie pour un vrai match à La Rochelle que je retrouve mon équipe qu’importe le « planchot »… Courage les Jeunes… Thierry

  2. Fabre dit :

    Super de mettre le match à la suite des pros j’espère sincèrement que cette expérience sera renouvelée car cela nous a permis d’être nombreux pour encourager nos espoirs!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *