Avant Match Perpignan-Bayonne

Déplacement capital pour les bayonnais à l’occasion de cette affiche entre le leader et son dauphin.

 

L’ogre catalan

Vous l’aurez remarqué, on a souvent parlé des perpignanais sur le site depuis le début de la saison. Cette équipe a très souvent défait des équipes que les bayonnais ont affronté la semaine suivante. Castres, La Rochelle, Narbonne, Clermont-Ferrand, Toulon, Toulouse : 6 équipes qui se sont inclinées face à l’USAP, et qui jouaient contre l’Aviron Bayonnais la semaine d’après. Un bilan irréprochable en première partie de saison. Le mois de décembre en revanche a été quelque peu compliqué pour ces derniers avec 2 déplacements pour autant de défaites à Montpellier et Oyonnax. Il faut tout de même souligner l’absence de 9 cadres des Espoirs contre Montpellier, alors retenus avec l’équipe professionnelle en déplacement à Montauban. Autrement dit, lorsque que l’armada est alignée, cette équipe sang et or est très dangereuse. Le pack d’avants lourd, mais dynamique associé à cette ligne d’arrières bien en place risque de poser des problèmes aux visiteurs. Toutefois, la côte de Bayonne reste tout à fait jouable.

Les visiteurs outsiders : un classique

Logiquement, le classement nous positionne dans cette situation d’outsider. Si les catalans sont à craindre, ils ont pourtant toute la pression sur leurs épaules. Celle de garder le leadership à la maison, et d’assurer face au dauphin. De plus, les récents résultats confortent les bayonnais, et semblent leur donner un gain de confiance chaque semaine, proposant chaque fois toujours un peu plus de jeu. L’an dernier, les bayonnais l’avaient même emporté à la surprise générale après le revers à domicile. Samedi, en l’absence de championnat professionnel, certains hommes forts pourraient faire leur retour à l’occasion de cette rencontre. Sauf surprise, ce match devrait être la grosse affiche de cette journée avec deux équipes de qualité.

Rencontres avec Piet-Louw Strauss pilier, et Nico Arland demi d’ouverture des Espoirs de l’U.S.A.P.

Piet-Louw Strauss – ©Peio Berho
Nico Arland – ©Peio Berho

 

 

 

 

Propos recueillis par Peio Berho

Quelles résolutions allez vous adopter pour l’année 2017 ?

P-L.S : La préparation sera la même que celle en première partie de saison. Nous nous devons de connaître les forces et les faiblesses de chaque équipe que nous jouons. Cette équipe a un esprit de gagnant, et un bon staff d’entraîneurs qui croit en nous, et nous croyons en eux également.

N.A : Je crois que les choses sont claires, nous avons le même objectif que l’an passé. Continuer de nous entraîner dur d’autant plus que la deuxième partie du championnat se profile, avec des opportunités de bien se classer pour les phases finales.

 

Avec cette fameuse feuille de match de ProD2 regroupant 9 Espoirs, on sent que ce groupe a des atouts à montrer avec l’équipe professionnelle, qu’en pensez vous ?

P-L.S : Oui je pense qu’ils ont de belles qualités. Les joueurs travaillent très dur et s’intègrent parfaitement à notre plan de jeu.

N.A : Je crois que l’équipe a un bon niveau, et c’est pour ça que mes coéquipiers peuvent remplacer des joueurs de l’équipe professionnelle.

 

À seulement un point, vous allez rencontrer votre dauphin revenu de loin, comment préparez vous ce choc ?

P-L.S : Nous allons jouer ce match comme un autre. Nous avons nos objectifs à atteindre et allons travailler dur pour y parvenir. Chaque match est important pour nous.

N.A : Je pense que nous nous préparerons comme à chaque rencontre. Même concentration, et même effort durant la semaine pour réaliser un bon match.

 

Un mot en catalan avant la rencontre ?

P-L.S : Si je pouvais parler catalan : je voudrais dire bonne chance à tous mes coéquipiers qui partiront pour tout donner sur le près. Et merci au loyal public catalan qui nous suit chaque semaine.

N.A : Visca catalugna ! (Vive la Catalogne)

Crédit Image à la Une : © Pablo Ordas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.