Avant Match Bayonne-Montpellier

Pour clôturer cette année, nos espoirs seront confrontés à un adversaire sur le retour : le Montpellier Hérault Rugby. Qu’est ce qu’il faut savoir sur cette rencontre ?

 

Creuser l’écart du côté bayonnais

Maintenant que les ciels et blancs semblent s’installer dans ce quatuor de tête, ils ont maintenant l’occasion de prendre le large sur leurs poursuivants. Bien que seul deuxième, ils sont suivis de près par l’Union Bordeaux Bègles, Oyonnax Rugby et le Rugby Club Toulonnais à 4 longueurs. Pour conforter cette place et préparer au mieux la reprise en 2017, ils chercheront à l’emporter et à bousculer les arlequins perpignanais, récemment vaincus à Montpellier. À l’image de ce dernier week-end, même avec une équipe remaniée, nos espoirs parviennent à assurer la mise et à montrer de belles choses. Les joueurs avec moins de temps de jeu ont à coeur de se montrer pendant ces matchs et parviennent à se lâcher, comme le soulignait l’arrière Hugo Barada. Avec comme objectif de bien finir cette année, ils auront une nouvelle fois envie de se révéler et de proposer du jeu en abondance

 

Montpellier : réveil brutal

Il y a encore un mois, ils ne comptaient 2 points au classement et pointaient à la 13e place. Depuis, les héraultais ont ouvert leur compteur de victoires face au Stade Français, et ont enchaîné les succès à Oyonnax, et face à Perpignan le week-end dernier. Ils pointent aujourd’hui à cette même 13e place, mais à seulement un point du Stade Toulousain, également en difficulté. S’ils l’ont emporté de peu à la capitale, ils ont pourtant imposé le respect dans l’Ain et lors de leur dernière réception. Il faut dire que ce réveil n’est pas inconnu à l’arrivée récente du joueur professionnel néo-zélandais Benjamin Botica dans l’équipe Espoirs. Cette équipe semble avoir retrouvé de sa superbe qui la caractérise : un pack rugueux, et une ligne d’arrières joueuse. L’an dernier, ils l’avaient même emporté au stade des Remparts … Autrement dit, il est clair que cette équipe viendra à Bayonne avec de réelles intentions : celle de se relancer et de sortir de la zone rouge.

Rencontres avec Julien Delannoy, 2e ligne et ex-international U20, et Seveci Nakailagi, ailier fidjien des espoirs du Montpellier Hérault Rugby.

Julien Delannoy – ©Peio Berho
Seveci Nakailagi – © Peio Berho

 

 

 

Propos recueillis par Peio Berho

3 victoires de suite : la dynamique semble enclenchée à Montpellier. Quels sont les fruits de ces succès ?

J.D : Une meilleure coordination entre avants et trois-quarts et un plan de jeu respecté.

S.N : Oui, nous continuons de travailler dur pour monter au classement espoirs. Vous savez, c’est très dur de gagner à l’extérieur, comme à Paris ou à Oyonnax, mais les gars ont travaillé dur après avoir perdu ces 4 ou 5 rencontres.

 

À seulement un point de la 12e place, vous pensez sortir des bas-fonds du classement, quelles sont vos ambitions aujourd’hui ?

J.D : Difficile d’avoir de grandes ambitions à la fin de la phase aller. Mais nous espérons continuer notre dynamique pour essayer de grimper au classement.

S.N : Nous avons fait une grosse partie le week-end dernier, vous savez j’ai toujours dit que c’est dur de gagner à l’extérieur mais nous essaierons d’aller chercher quelques points ce week-end.

 

Comment préparez vous ce déplacement à Bayonne, également en forme ces temps-ci ?

J.D : On le prépare comme un match rude et compliqué. D’une part car nous sommes pas chez nous et d’autre part parce qu’ils nous ont posé des difficultés dans les années passées.

S.N : Bayonne est une bonne équipe, on travaille dur cette semaine pendant l’entraînement et les gars sont prêts pour un gros match contre la meilleure équipe bayonnaise.

 

Crédit Image à la Une : © Pablo Ordas

Un commentaire Ajoutez le votre

  1. SUDRIE dit :

    Bien vu les jeunes au moins chez vous il existe un ingrédient capital -me semble-t-il en rugby- la volonté du groupe à « prendre » le match et à y poser son empreinte… Collectivement ou raids individuels on voit du jeu et on se régale merci messieurs!!! A samedi Thierry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *