Compte Rendu 17/12 : Bayonne-Montpellier

Septième victoire consécutive pour nos espoirs face à Montpellier qui terminent l’année en fanfare !

Une semaine après sa victoire face à la lanterne rouge du championnat, le Stade Français, les Espoirs de l’Aviron recevaient Montpellier avant dernier de la poule élite. Un adversaire, certes en mauvaise posture au classement, mais en net progrès puisque les Héraultais étaient sur trois succès consécutifs avant de se rendre sur la Côte Basque. Une 13ème place donc plutôt trompeuse pour des Montpellierains qui vont le prouver dès l’entame de match. Les chocs sont rudes et les visiteurs ont la main sur le ballon. Cependant, sur une de sa première incursion dans le camp adverse, Bayonne, après un beau mouvement de passes après contact vient ouvrir le score par Barada. Quelques instants plus tard, le capitaine Nathan Chaumont, en force, imite l’arrière Bayonnais. En à peine trois minutes, les ciels et blancs viennent de faire le break et mènent 14-00. Sans pilier droit de métier suite aux absences de Jon Zabala (challenge européen) et Toma Taufa (KO), l’Aviron est, pour la première fois de l’année, quelque peu déstabilisé en mêlée. Souvent sanctionné par M.Trieux en première période, Bayonne ne peut qu’observer la qualité du pied de Benjamin Botica qui tente de maintenir son équipe à la surface. Car de son côté, l’Aviron est attentif, et apprend de ses erreurs. Une première fois lorsque Destruhaut anticipe bien une combinaison en touche, déjà effectuée à deux reprises depuis le début du match pour intercepter le lancé et filer dans l’en-but pour alourdir le score. Puis une seconde fois à l’heure de jeu lorsqu’un échange de coup vient envenimer la rencontre, mais que Bayonne, après deux générales face à Agen et Narbonne et autant de carton rouge, parvient à se canaliser. Seul le pilier de Montpellier est sanctionné d’un carton jaune et laisse son équipe à 14. Adrien Lapègue juste avant la pause vient conclure le beau premier acte de ses coéquipiers qui mènent 31-09.

Le coup d’envoi de la seconde période vient d’être donné et sur la réception, le dégagement Montpellierain est contré par Baptiste Héguy qui vient inscrire le 5ème essai de Bayonne. Une pénalité de Mathieu Laousse à la 44e fait grimper le tableau d’affichage à 39-9 pour l’Aviron avant que Manfredi, ramène son équipe à 39-16. Le score est fait, le staff Bayonnais décide de faire rentrer du sang neuf pour permettre à certains joueurs d’engranger du temps de jeu. Les assauts offensifs du MHR se font de plus en plus fréquents mais la défense de l’Aviron, héroïque et solidaire ne craque pas à l’image des plaquages offensifs distribués par Yan Lestrade ou de l’entrée d’un Pello Ezpeleta mort de faim en défense. Au final, victoire bonifiée de Bayonne qui termine l’année avec une septième victoire de rang.

L’équipe est seconde au classement à une unité de l’USAP, leader de la poule et a fait un mini trou de 5 points sur Toulon et Oyonnax respectivement 3 et 4e. Maintenant, place à des vacances bien méritées pour des garçons qui se déplaceront le 7 janvier en terre Catalane dans le match pour la première place.

Fiche technique

Pour l’Aviron Bayonnais :
5 essais : Hugo Barada (4e), Nathan Chaumont (7e), Paul Destruhaut (20e), Adrien Lapègue (40e), Baptiste Héguy (41e)
4 transformations : Mathieu Laousse (5e, 8e, 21e, 40e)
2 pénalités : Mathieu Laousse (24e, 44e)

Pour Montpellier :
1 essai : Marco Manfredi (47e)
1 transformation : Benjamin Botica (48e)
3 pénalités : Benjamin Botica  (10e, 26e, 38e)
Carton jaune : Cody Thomas (30e)

Composition de l’Aviron Bayonnais :

Mathis Dumain – Nathan Chaumont (cap) – Ugo Boniface
Arnaud Aletti – Etienne Loiret
Tom Darlet– Nicolas Alacchi – Baptiste Héguy
Paul Destruhaut (m) – Mathieu Laousse (o)
Adrien Lapègue – Yan Lestrade – Peyo Muscarditz– Arthur Duhau
Hugo Barada

Remplaçants : Clément Batbedat, Pello Ezpeleta, Yon Hourcade, Ibai Leconte, Aymeric Luc, Manuel Ordas, Enzo Salvai, Adrien Bordenave

Composition de Montpellier :

Tcheishvili – Marco Manfredi – Cody Thomas
Koen Bloemen – Julien Delannoy
Valentin Paget – Lucas De Coninck – Emile Blanc
Guilhem Calme (m) – Benjamin Botica (o)
Seveci Nakailagi – Eliott Jeanjean – Duhan Van Der Merwe – PierreBarthez
Valentin Guillet

Remplaçants : Thomas Roques, Bulterl, Ben Abdallad, Krieger, Jules Got, Clement Turc, Leo Genoyer, Haouas

Texte et photo © Pablo Ordas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *