Compte Rendu 11/12 : Paris – Bayonne

Nouveau succès à l’extérieur pour nos espoirs. Les bayonnais ont fait preuve de réalisme, et confortent leur place de dauphin. Débrief de la rencontre !

 

En ce week-end de challenge européen, certains cadres manquait à l’appel. C’est alors une équipe de moyenne d’âge de 19 ans qui a été alignée lors de cette rencontre. Pourtant, dès la première minute, le jeune Hugo Barada a décidé de relancer depuis ses 50 mètres sur son premier ballon et prendre le trou. Après avoir battu quelques défenseurs, il sert son ailier Adrien Lapegue Lafaye inscrire le premier essai de la rencontre. L’essai est transformé par l’ouvreur Manuel Ordas. Les parisiens commencent déjà cette rencontre avec un retard de points. En confiance, les bayonnais campent dans les 22 mètres adverses et pilonnent avec les gros. Maladroits, ils n’ont pas franchi la ligne d’en-but. Mais les parisiens sont également indisciplinés et offrent des cartouches à Manuel Ordas. Après un premier coup de pied raté, il a réussi sa seconde tentative et monte le score à 10 à rien. Les roses remettent vite la main au ballon et ont ouvert leur compteur par l’intermédiaire de l’arrière Maxime Tanguy qui va marquer en coin. Arthur Coville rajoute 3 points sur une pénalité à près de 40 mètres. Les parisiens semblent bien occuper le camp des basques. Sur nos 40 mètres, Peyo Muscarditz pousse un ballon au pied. Une énième maladresse parisienne donne alors un caviar à Arthur Duhau qui va marquer le deuxième essai bayonnais. L’essai n’est pas transformé, le score à la mi-temps était de 8-15.

À la reprise, les équipes se neutralisent pendant les 10 premières minutes. Suite à une pénaltouche, les bayonnais se sont rapprochés de l’en-but parisien. Plusieurs pick’n’go ont envoyé Ibai Leconte derrière la ligne. L’essai est transformé par Manuel Ordas et porte le score à 08-22. Jusqu’à la fin de la partie, les basques parviennent à contenir les lignes arrières parisiennes très joueuses, puisqu’elles n’ont pas re-franchi la ligne. Les chocs ont été cependant plus virulents, à l’image de Yan Lestrade qui rendait coup pour coup des placages agressifs subis. Le talonneur remplaçant Valentin Leder a même écopé d’un carton jaune pour étranglement sur notre 3e ligne Ibai Leconte. Mais l’abnégation des bayonnais a encore triomphé et octroie 4 points supplémentaires au classement. Avec la défaite de Toulon à Montferrand, l’Aviron Bayonnais devient l’unique dauphin à l’issue de cette journée. Nos espoirs se rapprochent également du leader Usapiste défait à Montpellier, sorti de son coma. Affaire à suivre ce week-end !

 

Réaction de Hugo Barada, arrière bayonnais

« La victoire qui nous tenait à cœur et le très bel état d’esprit d’équipe malgré l’absence des cadres. Ceux qui ont moins de temps de jeu on à cœur de se montrer pendant ces matchs c’est pour cela qu’on s’est lâché durant la partie. »

Fiche technique

Pour le Stade Français Paris :
1 essai : Maxime Tanguy (14e)
1 pénalité : Arthur Coville (17e)
Carton blanc : Marvin Woki (35e)
Carton jaune : Valentin Leder (70e)

Pour l’Aviron Bayonnais :
3 essais : Adrien Lapegue Lafaye (1e), Arthur Duhau (22e), Ibai Leconte (55e)
2 transformations : Manuel Ordas (1e, 55e)
1 pénalité : Manuel Ordas (12e)

Composition du Stade Français Paris :

Remi Seneca – Noam Tramon – Jean-Baptiste De Clercq
Valentin Sésé – Marvin Woki
Henry Dewavrin –Davit Papavadze – Rayn Chapuis
Arthur Coville (m) – Florian Lavaux (o)
Karim Qadiri – Baptiste Lafond – Faraj Fartass – Max Blanc
Maxime Tanguy

Remplaçants : Valentin Leder –Félix Dragée – Lucas Da Silva – Nicolas Cura – Lilian Cugier – Charlie Gowling – Christa Powell – Earvin Mati Manpuya

Composition de l’Aviron Bayonnais :

Mathis Dumain – Nathan Chaumont – Jon Zabala
Arnaud Aletti – Bastien Bergounioux
Tom Darlet – Nicolas Alacchi – Baptiste Heguy
Paul Destruhaut (m) – Manuel Ordas (o)
Adrien Lapègue Lafaye – Peyo Muscarditz – Yan Lestrade – Arthur Duhau
Hugo Barada

Remplaçants : Clément Batbedat – Pello Ezpeleta – Thomas Saint-Guilhem – Yon Hourcade – Ibai Leconte – Mathieu Laousse Azpiazu – Enzo Salvai – Ugo Boniface

Arbitres : Guillaume Robin (Flandres) – Elias Ghislain (IDF) – Benoit Lemmonier (IDF)

 

Texte et photo : © Peio Berho

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *