Après Bayonne-Narbonne : les réactions

Après le succès 36-09 des espoirs de Bayonne face à Narbonne, découvrez les réactions de l’entraîneur Thomas Darracq, de Arnaud Duputs, et de l’ancien Bayonnais, désormais Narbonnais, Simon Courcoul.

Propos recueillis par Pablo Ordas

Thomas Darracq, directeur du centre de formation de Bayonne

thomas

Thomas, c’est la cinquième victoire consécutive des espoirs…

Oui, donc il y a de la satisfaction par rapport à la continuité. Ce n’est jamais facile de reprendre un bloc, notamment à la maison. On savait que ça allait être une équipe accrocheuse. Ils l’ont montré. On a eu du mal à rentrer dans le match sur les quinze premières minutes puis ça a commencé à se mettre en place. On regrette juste le carton rouge qui est mal venu sur une bagarre, sachant qu’on dominait beaucoup la mêlée.

Sur le début du match n’y a t’il pas eu un excès de confiance?

Oui un peu de ça. Il fallait aussi retrouver le rythme d’un match après 15 jours sans compétition c’est toujours délicat. On a une première occasion au bout de cinq minutes où on doit marquer mais on ne marque pas. Et puis derrière il faut marquer et en face ils prennent confiance donc ‘est toujours compliqué. 

Tu disais aux garçons qu’il faut grandir par rapport au carton rouge…

Oui, il faut grandir parce qu’après cinq victoires d’affilées beaucoup d’équipes vont vouloir nous battre. Automatiquement il va y avoir de l’agressivité, du combat et il faut savoir se maîtriser. Ça fait partie de la formation vers le haut niveau.

Maintenant, vous vous déplacez chez les deux derniers, pour espérer deux victoires.

Oui, sachant qu’aujourd’hui on perd un deuxième ligne (ndlr : Etienne Loiret sera suspendu suite à son carton rouge) et que Guillaume Ducat sera normalement avec les pros la semaine prochaine donc en terme d’effectif on va être un peu en difficulté. Dans tous les cas l’objectif avec ce groupe c’est d’aller gagner tous les matchs, on ne va pas changer. Ça  sera plus difficile au mois de Janvier, là ce sont deux matchs apparemment les plus abordables mais bon on sait que ce championnat Espoirs est compliqué donc il faut respecter tout le monde. Il y a des joueurs qui seront avec les pros la semaine prochaine. Tant mieux pour eux, il faut qu’ils aillent se montrer vis à vis du groupe professionnel, et j’espère qu’ils feront des gros matchs. Avec le reste du groupe, qui est de qualité, ça va être l’occasion que les autres prennent la main et ce sera très bien.

Arnaud Duputs, troisième ligne aile et co-capitaine de Bayonne

arnaud

« Très content de cette victoire. L’objectif était de prendre cinq points, on l’a fait. C’est positif. Ça a été dur au début, on n’entame pas très bien ce match. On avait posé les choses dans les vestiaires, de rester lucide et de respecter l’équipe de Narbonne. C’est une équipe pénible dans les rucks, ils nous ont embêté partout, on a eu du mal à s’adapter à ça en début de match. Après on a réussi à s’y remettre, toujours avec cette grosse conquête. Il faut féliciter la mêlée je pense. On est content et maintenant on va bosser pour les déplacements au Stade Français et Montpellier. Il y a le challenge européen qui arrive donc certains vont jouer avec les pros, d’autres vont avoir leur chance en espoirs. Je pense qu’on a un groupe homogène cette année donc on a comme objectif d’aller gagner ces deux matchs avant les vacances. »

Simon Courcoul, pilier de Narbonne

courcoul

« On savait que ça allait être compliqué de venir gagner ici mais on est venu en espérant quand même ramener un point de bonus défensif. On s’est rendu compte que l’équipe de Bayonne était un voir deux crans au dessus de nous… C’est comme ça, c’est le rugby. On essayera de faire mieux au match retour. On tient bien les vingt premières minutes. On fait ce qu’il faut, on est agressifs. Mais dès qu’ils commencent à mettre la machine en route c’est dur. La bagarre nous a un peu réveillé mais ils avaient tellement d’avance au tableau d’affichage que bon… Le retour ici était particulier. Je ne suis resté qu’un an mais c’est un club qui est important pour moi. C’est sympa de revenir ici, de revoir tous les anciens partenaires. Du côté de Narbonne je m’habitue tranquillement à la ville, aux nouveaux partenaires. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.