Avant Match Toulon-Bayonne

Avant de conclure leur premier bloc de matches, les basques se déplacent dans le Var. Nos espoirs comptent confirmer leur dernière victoire, tandis que les toulonnais vont tenter de se rassurer après une lourde défaite. Tout sur de Toulon-Bayonne !

 

 Des débuts en fanfare pour les Varois !

Vous l’aurez compris, contrairement à nos bleus et blancs, les toulonnais ont connu un début de saison plus prometteur. En disposant facilement du Stade Français chez eux, et du Montpellier Hérault Rugby à domicile, les varois ont vite pris les devants au classement. Cependant, ils ont déjoué des équipes qui n’ont toujours pas démarré leur compteur de points. Ils n’avaient donc pas rencontré de réelles têtes d’affiche.

Cela n’a pas duré longtemps puisque leur dernier match les a vu échouer contre l’USAP d’une quarantaine de points ! À noter que certains cadres avaient été alignés avec l’équipe professionnelle, en déplacement à Deflandres. Les rouges et noirs vont donc chercher à se rattraper contre notre équipe, et à recoller le podium.

Finir ce bloc en beauté

En revanche, les bayonnais ont eux connu un début plus compliqué et pointent donc à la 11e place . Après avoir perdu contre une équipe toujours invaincue – la Section Paloise -, perdu sur le fil face au Stade Toulousain, les basques emmenés par Luigi Tarozzi sont allés se décrocher un premier succès probant face aux Rochelais. Les débuts compliqués de nos bleus et blancs ne les ont pas découragés et leur ont permis de travailler plus dur et de s’éloigner de la zone rouge.

Dotés d’une bonne mêlée, nos espoirs vont donc : « tenter d’enchaîner les victoires et de réaliser une grosse saison » comme l’a révélé David Ménage. Cette rencontre serait l’occasion parfaite de bousculer le classement avant la coupure.

Rencontres avec Emerick Setiano : pilier, et Anthony Meric : 1/2 de Mêlée des espoirs du Rugby Club Toulonnais

Propos recueillis par Peio Berho

Emerick Setiano - © Peio Berho
Emerick Setiano – © Peio Berho
Anthony Meric - © Peio Berho
Anthony Meric – © Peio Berho

À la cloture de ce premier bloc de matches, dans quel état d’esprit l’équipe se situe-t-il ?

E.S : Après deux victoires bonifiées, on a grillé un joker face à l’USAP. On a pas le droit à l’erreur face à Bayonne quel que soit le score.

A.M : À vrai dire, après nos trois premiers matchs de championnat nous sommes plutôt satisfaits de l’état d’esprit de notre équipe avec deux victoires bonifiées et une lourde défaite face à l’USAP. Suite à ce revers subi le week end dernier, l’équipe s’est mobilisée pour se remettre en question le plus vite possible (dans tous les secteurs de jeu) afin d’aborder au mieux le match face à l’Aviron Bayonnais. Et terminer ce premier bloc de match de la meilleure des façons.

3 journées, 1 seule équipe est invaincue, comment s’annonce ce championnat devenu encore plus homogène ?

E.S : En voyant les résultats de chacun on se rend compte que le niveau a augmenté et que les rencontres seront plus difficiles cette année. C’est ce que l’on attendait, le niveau augmente.

A.M : Ce championnat s’annonce compliqué comme chaque saison, les équipes espoirs varient beaucoup selon les week-ends sachant que ce championnat est « l’anti-chambre » des pros, car plusieurs joueurs participent de temps en temps avec l’équipe première de leur club. Donc oui, ce championnat est très homogène.

Après deux succès probants et un échec à Perpignan, comment abordez vous cette rencontre ?

E.S : On attend avec impatience les bayonnais. On a vu leurs résultats et je suis persuadé qu’ils ne voudront pas repartir les mains vides de Toulon. La défaite du week-end dernier nous a beaucoup appris, j’ai confiance en notre équipe.

A.M : Nous abordons cette rencontre avec beaucoup de sérieux, suite à ce lourd revers subi à Perpignan, nous nous sommes tous remis en question, visualisé les erreurs commises à Perpignan afin de faire un gros match face à l’aviron ce week-end. Mettre beaucoup d’envie, d’engagement et de remettre l’accent sur des secteurs de jeu clés pour renouer à la victoire et recoller en haut de classement du championnat espoirs.

© Crédit Image à la Une : Jules Laveau

Un commentaire Ajoutez le votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *