Avant Match Bayonne-Agen

Après ce premier bloc de quatre matchs, les Espoirs ont eu le droit à une semaine de pause. Samedi, retour du championnat avec la réception du SU Agen à 15h aux remparts. Une rencontre importante pour nos Bayonnais qui ont montré un beau visage sur leurs dernières sorties.

 

Confirmer les progrès entrevus

Après la désillusion du premier match de championnat face à la Section perdu à domicile, les Bayonnais avaient reçu un petit coup derrière la tête. Un revers, pas forcément surprenant pour des ciels et blancs dont l’effectif a bien été renouvelé. De plus, les Palois figurent en haut du classement avec quatre victoires en autant de match. Mais l’Aviron a sû faire preuve de caractère sur les trois rencontres suivantes. Tout d’abord, l’équipe a remporté un match à pression face au Stade Rochelais. Mais les ciels et blancs ont également rapporté deux bonus défensifs des déplacements à Toulouse et Toulon. Les avants de Frank Lachaise ont également envoyé un signe fort sur ce premier bloc : une grosse domination en mêlée. C’est l’une des satisfactions de ce début de saison.

Mais gare aux Agenais…

Premiers de la phase régulière l’année dernière, la qualité de cette équipe d’Agen n’est plus à démontrer. Actuellement 6ème du classement, le SUA comptabilise deux victoires pour autant de défaites. Des Agenais qui se sont imposés face aux deux derniers du championnat, mais se sont inclinés contre l’USAP et Narbonne. La saison passée, les Bayonnais s’étaient lourdement inclinés 43-0 à Armandie. Ils ont pourtant obtenu leur revanche avec un succès 23-15. Les deux équipes savent que la rencontre devrait être serrée samedi, d’autant plus qu’Agenais et Bayonnais se connaissent bien. Thomas Darracq, l’actuel directeur du Centre de Formation de l’Aviron a été entraîneur d’Agen dans le passé. Et quelques joueurs ont suivi son chemin puisque Mathis Dumain, Ugo Boniface, Rémy Chateauraynaud, Luigi Tarozzi sont tous passés  par le Lot et Garonne avant d’atterrir sur la Côte Basque. Chemin inverse qu’a fait Guillaume Tartas, qui évoluera avec les couleurs Agenaises samedi.

Rencontres avec Guillaume Tartas pilier du SU Agen, et Nathan Decron trois-quart centre.

Nathan, avec le maillot de la sélection Aquitaine - © Pablo Ordas
Nathan, avec le maillot de la sélection Aquitaine – © Pablo Ordas
Avant AB-SUA
Guillaume, l’an dernier sous les couleurs de Bayonne – © Pablo Ordas

Propos recueillis par Pablo Ordas

Deux victoires, deux défaites, Agen pointe à la 6e place du championnat. Quel regard portes-tu sur le premier bloc effectué par l’équipe ?

G.T : Un regard mitigé au vu de ce premier bloc, avec deux défaites notamment une à la maison contre Perpignan. On a un groupe qui fonctionne bien, mais qui, quelque fois, a du mal à trouver ses repères collectifs sur le terrain.

N.D : On a un premier bloc pas simple on perd 2 matchs dans les 20 dernières minutes notamment face à Perpignan. Mais l’équipe a montré pas mal de point positifs et il va falloir s’appuyer dessus face à cette belle équipe de Bayonne.

Guillaume, personnellement, tu as du temps de jeu en ce début de saison, comment te sens tu dans ce groupe ?

G.T : Je me sens très bien intégré dans ce groupe où on sent un véritable esprit familial, de super relations entre tout les joueurs ainsi qu’avec les coachs. J’ai l’impression d’être là depuis plusieurs années.

Nathan , tu as découvert le Pro D2 cette année. Qu’est ce que tu essayes d’apporter en plus quand tu redescends avec les Espoirs?

N.D : Oui j’ai eu la chance de découvrir le Pro D2 cette année durant 2 matchs. Quand je suis en espoir j’essaye d’apporter que du positif à l’équipe, la concurrence à mon poste est dure donc l’obligation de faire un bon match est là.

Guillaume, tu connais bien l’équipe de Bayonne, à quel type de match t’attends-tu samedi ?

G.T : On s’attend à un match très dur, notamment dans les zones de combat, que ce soit la mêlée, la touche, les plaquages. Ce sera certainement notre match le plus dur depuis le début de la saison!

Et toi Nathan?

N.D : Face à Bayonne on s’attend avant tout à un énorme combat devant, notamment en mêlée. Ce match va passer par les avants.

Nathan, selon toi quels sont les points forts de ton équipe sur ce début de saison?

N.D : Je pense que l’offensif est un point fort de l’équipe quand on arrive à maîtriser les rucks.

Guillaume, qu’est-ce que cela va te faire de retrouver les remparts, tes copains… ?

G.T : Ça va bien-sûr me faire bizarre de jouer face à des copains avec lesquels je jouais depuis l’école de rugby, je pense à Nathan Chaumont, Martin Laveau ainsi que tous les autres que je connais depuis plusieurs années. Mais c’est avant tout très excitant de pouvoir jouer des matchs comme celui-ci, notamment au rempart qui est l’endroit où je m’entraînais depuis tout petit !

Et toi Nathan, tu devrais retrouver tes anciens co-équipiers Luigi Tarozzi, Mathis Dumain, Ugo Bonfiace en cas de présence samedi… Qu’est ce que cela te fait de jouer contre eux?

N.D : De les retrouver cela me fait très plaisir, il me tarde de les croiser sur le terrain et surtout en dehors, j’espère que ce sera un beau match.

Pour finir Nathan, quels sont tes objectifs personnels sur cette saison?

N.D : Mes objectifs personnels au niveau du club sont bien sûr de jouer en pro le plus souvent possible mais surtout de faire une belle saison avec les espoirs et d’accéder aux phases finales. Au niveau de l’équipe de France , mon objectif est le tournoi des 6 nations et la coupe du monde.

Photo à la une : © Jules Laveau

ab-sua

Affiche Bayonne – Agen © Peio Berho

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.