Avant Match Bayonne-La Rochelle

En ce week-end du 8 octobre, les espoirs bayonnais reviennent jouer à domicile au stade Christian Belascain. Après 2 revers concédés, ils doivent l’emporter pour recoller au peloton. L’adversaire rochelais cherchera lui à rester sur le podium !

 

Des débuts pourtant encourageants

2 matches, 2 défaites, 1 seul point au classement. Cependant, on ne dresse pas de bilan pour 2 journées de championnat. Ces deux défaites ont laissé des traces positives pour la suite. Face à un Clovis Le Bail en forme, les bayonnais avaient voulu rétorquer par le jeu. Une solution qui n’a malheureusement par porté ses fruits. Face au Stade Toulousain, ils choisissent cette fois de prendre les points offerts par les rouges et noirs. Un essai en toute fin de match vient enlever un point supplémentaire au classement. La chance n’a pas été au rendez-vous. Pourtant, les bayonnais ont envoyé un message fort : une mêlée conquérante. Les protégés de Franck Lachaise ont semblé dominer ce secteur sur ces deux dernières rencontres : notamment un essai de pénalité face à Pau, et une domination nette sur la première ligne toulo-walisienne tant redoutée du championnat. Un atout de poids sur lequel ils peuvent compter.

Des maritimes très joueurs

Les espoirs du Stade Rochelais ont eu plus de réussite sur ce début de championnat en comptabilisant 1 victoire (BO) et 1 nul pour un total de 7 points. Ils ont inscrit pas moins de 105 points en 2 rencontres, et sont donc provisoirement l’équipe la plus offensive. Lors de la première journée, ils ont déroulé leur jeu face à un adversaire montpelliérain perdu, avec deux essais de pénalité et un quadruplé inscrit par leur ailier Romaric Camou. À l’aile de La Rochelle, la vie est belle. Le week-end dernier, ils concèdent le nul 35 partout à Colette Besson face à l’USAP, avec une équipe maigrie de quelques espoirs retenus face au Stade Français en Top 14. Ils viendront à Bayonne avec la même envie débordante de jouer. Au lieu de s’éloigner de la zone rouge, les jaunes et noirs vont eux tenter de se hisser sur la plus haute marche du podium.

Rencontre avec Romaric Camou, 3/4 aile des espoirs du Stade Rochelais

Propos recueillis par Peio Berho

dsc_0563
Romaric Camou marquant le seul essai rochelais à Bayonne la saison dernière ©Peio Berho

Comment se passent cette reprise officielle du championnat et ces deux premiers matches ?

La reprise du championnat a très bien commencé avec une très large victoire à Montpellier. Samedi dernier nous débutions le premier match à domicile de l’année. Nous avions à cœur de faire un gros match mais nous sommes tombés sur une très belle équipe de Perpignan qui nous a mis a mal dans le combat et nous nous sommes battus durement en fin de match pour accrocher le nul ! Nous en sommes vraiment déçus.

Lors de votre dernière venue à Bayonne, vous jouiez pour les barrages voire la qualification directe en demi-finale du championnat. Battus 24-10 malgré un essai en fin de match l’an dernier, comment préparez vous ce déplacement à Bayonne en ce début de saison ?

Ce week-end on va à Bayonne pour rattraper les deux points perdus le week-end dernier a la maison ! On se doit de revenir précis dans les bases du rugby à savoir la conquête et le combat ! Cette semaine nous allons travailler ces points là. Et on le sait, tous les points comptent, l’an dernier il nous a manqué 1 ou 2 points pour se qualifier directement pour les demis finales comme tu l’as dit.

Cette saison, on sent un groupe d’expérience avec quelques joueurs comme toi (titulaire face au Stade Français) qui évoluez avec les pros, cela a quel impact sur votre jeu et sur votre cohésion ?

Oui cette saison nous avons un groupe à très grand potentiel ! Quasi 70% du 15 de départ contre Montpellier ou même contre Perpignan ont fait une feuille de match avec les pros! Des joueurs qui ont fait la préparation d’intersaison avec les pros se trouvent hors groupe le week-end en espoir ce qui prouve encore le potentiel de ce groupe ! Quand on joue en pro et qu’on redescend en espoir le week-end d’après on sait qu’on doit être au dessus ! On doit amener un surplus à l’équipe, et partager notre expérience avec tous ! Cela profite à toute l’équipe. On se doit d’être les meilleurs, pour nos copains et même pour nous ! Au rugby il faut se remettre en question chaque semaine.

Quel est le maître mot des espoirs rochelais cette saison ?

Être une équipe joueuse, dure au mal ! Mais je pense que le principal maître mot cette année est d’être efficace! L’an dernier nous avons eu trop de regrets à la fin de saison quand on a fait les comptes des matches : trop de points laissés facilement. Cette année nous avons à cœur de mener le championnat en tête pour se qualifier directement en demi finale ! Ces matches à couperet sont tellement aléatoires qu’il vaut mieux en faire un de moins.

 

affiche-j3-ab-sr

 

Un commentaire Ajoutez le votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *