Avant Match Toulouse-Bayonne

Samedi 1er octobre, nos espoirs effectuent le premier déplacement de la saison du côté de Toulouse. Après une défaite lors du premier match contre la Section, ils auront à cœur de montrer un autre visage à Ernest Wallon.

 

Une première défaite inquiétante?

Oui et non. Ce revers est inquiétant d’un point de vue comptable. En effet, en concédant cette défaite dès la première journée face à un concurrent à la qualification, Bayonne n’a pas entamé le championnat de la meilleure des façons. D’autant plus que cette défaite à zéro point fait pointer l’Aviron à la 11ème place ex-æquo avec Montpellier, le Stade Français et … le stade Toulousain.  Du positif tout de même car les Bayonnais ont été supérieurs dans la conquête en touche et mêlée face à un gros pack Palois. Il ne faut pas oublier également que c’était seulement le deuxième match de l’équipe après celui contre le BO, et que l’équipe ne se connait pas encore parfaitement et n’a pas tous les automatismes qu’avaient la Section qui jouait samedi dernier son quatrième match de la saison.

Toulouse, un gros morceau

L’an dernier, l’Aviron avait reçu le Stade Toulousain lors de la 7ème journée. A cette époque, Bayonne n’avait gagné qu’un seul match et en avait perdu cinq. Ce match crucial pour les ciel et blanc s’était soldé par une victoire 27-13 grâce à une grosse solidarité de l’équipe. Au retour, les Bayonnais s’étaient inclinés 30-15 avant d’enchaîner six victoires consécutives.

Après leur défaite contre l’USAP 18-7, les espoirs du Stade Toulousain auront également à cœur de se racheter à domicile face à Bayonne. D’autant plus que les Stadistes se sont renforcés à l’intersaison avec notamment les arrivés de Clément Castets (capitaine de l’Equipe de France U20), Lucas Tauzin (membre du Pôle France -20 ans) et peuvent toujours compter sur leurs palette de jeunes internationaux comme Peato Mauvaka, Florian Verhaeghe, Stelio Bessaguet, Maxime Marty ou de joueurs côtoyant l’équipe professionnelle tels qu’Arthur Bonneval, Jarrod Poi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *